Cotes du JURA Bio - Tradition 2001

Imprimer
Cotes du JURA Bio - Tradition 2001
Cotes_du_JURA_Bi_4b7c02b0ed8d3.jpgCotes_du_JURA_Bi_4b7c02b0ed8d3.jpg
Avec expédition La poste ( - de 3kg) pour 9,60 €
Prix ​​de vente12,04 €
Remise
Montant des Taxes2,01 €
Prix / COM_VIRTUEMART_UNIT_SYMBOL_pièce:
Description du produit

Domaine PIGNIER - Montaigu - Côtes du JURA Bio - Tradition 2001 - vignoble en Agriculture Biologique AB

Au cours du 13ème Siècle, les moines Chartreux ont investi les coteaux de Montaigu et planté un vignoble important. L'édification du Cellier remonte à cette époque. Le vin des moines vieillissait déjà dans les foudres de chêne. La famille PIGNIER est propriétaire des caves et du vignoble depuis 1974 et perpétue donc la tradition depuis 7 générations.

Le domaine viticole implanté sur les coteaux de Montaigu, trouve des conditions favorables à la culture de la vigne grâce aux reculées typiquement jurassiennes : 15 hectares de vignes en AOC Côtes du Jura sont plantés sur chaque coteau du village. Les marnes du lias et du trias expriment ici la typicité du terroir jurassien sur 3 principaux lieux-dits : en Boivin, la Percenette, les Gauthières.

Dans une volonté d'optimiser la qualité, le domaine Pignier a choisi de cultiver leur vignoble en BIO DYNAMIE depuis 2002. Traitements et fumure à base de produits naturels, utilisation de tisanes et travaux suivant le calandrier lunaire. La marque DEMETER certifie et garantit l'authenticité de leur travail. Les vendanges sont exclusivement manuelles, les vins vieillis en fûts de chêne et les bouteilles bouchées avec du liège de qualité naturelle.

Vignoble en agriculture biologique - sol est travaillé mécaniquement - sans engrais et sans produits de synthèse - vendangé à la main

La cuvée tradition François Pignier est un mariage subtil du chardonnay avec un tiers de Savagnin.

servir à 15°C - en apéritif, avec des poissons, viandes crémées et fromages régionaux (Comté et Mont d'Or) – potentiel de garde : 20 ans.

l'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération

 

Retour en haut