Retour vers: VINS, ALCOOLS et BOISSONS QUE NOUS AIMONS !

Génépi des Pères Chartreux – 40° 70cl

Imprimer
Génépi des Pères Chartreux – 40°
G__n__pi_des_P___56c0df2761b65.jpgG__n__pi_des_P___56c0df2761b65.jpg
Avec expédition La poste ( - de 3kg) pour 9,60 €
Prix ​​de vente37,00 €
Remise
Montant des Taxes6,17 €
Prix / COM_VIRTUEMART_UNIT_SYMBOL_pièce:
Description du produit

CHARTREUSE de VOIRON - Isère

L'histoire des Moines CHARTREUX commence en 1605 lorsque le maréchal d'Estrées remet aux moines de la Chartreuse de Vauvert, à Paris, un manuscrit révélant la formule d'un "élixir" (contenant la quasi-totalité des plantes médicinales de l'époque), dont nul ne sait l'origine. En 1737, le Monastère de la Grande-Chartreuse (proche de la ville de Grenoble) décide d'en faire une étude exhaustive. L'apothicaire de la Grande-Chartreuse, Frère Jérôme Maubec, est chargé de cette tâche. Il parvient à fixer définitivement la formule de ce qui devient l'Elixir Végétal de la Grande-Chartreuse. La Chartreuse Verte, 55° dite "Liqueur de santé", est mise au point en 1764. Son succès est immédiat, mais limité à la région dauphinoise.

De nombreuses péripéties dont vous pourrez suivre le déroulement sur le site : http://www.chartreuse.fr aboutiront en 1929. Cette année les moines reprennent la distillation de la Chartreuse, dans leur ancienne distillerie de Fourvoirie, proche du Monastère de la Grande Chartreuse. Les bâtiments sont détruits en 1935 par un éboulement de terrain. La fabrication est alors transférée à VOIRON, où elle est toujours réalisée. Les 130 plantes sont préparées par les Chartreux dans la salle des plantes du monastère, puis livrées dans des grands sacs en toile à la distillerie.

Deux moines travaillent dans le plus grand secret et sont seuls à connaître les détails de la production. Aujourd'hui comme hier, la formule reste un mystère que les méthodes modernes d'investigation n'ont pu percer.

Génépi des Pères Chartreux – 40° 70cl

Le "Génépi" est un terme générique donné par les habitants de la région à plusieurs plantes aromatiques (armoises) des Alpes. Pour les montagnards, la tradition est de récolter ces plantes en août et de les faire macérer dans de l'alcool. Chaque montagnard a sa recette secrète pour faire du Génépi.

Les Chartreux, qui ont distillé des plantes depuis plus de 400 ans, ont leur propre recette secrète de Génépi, comprenant plusieurs macérations et distillations. Ce procédé particulier permet aux plantes alpines de délivrer tous leurs arômes.

l'abus d'alcool est dangereux pour la santé - A consommer avec modération